Marais de Gannedel à La Chapelle de Brain
©Marais de Gannedel, La Chapelle de Brain |Emmanuel Berthier
Nature et détenteLE MARAIS DE GANNEDEL

Le marais de Gannedel

À La Chapelle-de-Brain dans le pays de Redon, l’espace naturel du marais de Gannedel promet une agréable balade entre roselières, prairies humides et plans d’eau. Un circuit aménagé avec passerelles et observatoires facilite l’exploration du site d’une grande valeur écologique.

LE PARADIS DES OISEAUX

Situé au coeur des marais de la Vilaine, le marais de Gannedel s’étend sur 500 hectares autour de La Chapelle-de-Brain non loin de Redon et la vallée de la Vilaine. Il abrite deux plans d’eau entourés de vastes prairies humides bordées de roseaux. Quelques cours d’eau peu profonds se faufilent dans ce décor naturel souligné par des coteaux boisés.

Classé en zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique, le marais de Gannedel s’inscrit comme l’une des plus grandes zones humides d’Ille-et-Vilaine. Le printemps offre la meilleure période pour explorer cet espace naturel inondé en hiver.

Tout au long de l’année, le marais de Gannedel accueille plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux. Véritable réserve ornithologique, il demeure une importante zone de reproduction pour certaines espèces. On peut y observer le héron pêcher sur la berge, le busard survoler les roselières ou encore la gorgebleue à miroir sautiller le long des cours d’eau.


UN SENTIER D’INTERPRÉTATION AUTOUR DU MARAIS

Depuis La Chapelle-de-Brain, on rejoint le hameau de Gannedel où se trouve un parking aménagé pour l’accueil du public. D’ici débute un circuit balisé de 6 km qui permet de faire le tour à pied du marais. Le sentier d’interprétation offre une balade au cœur de la nature où l’on chemine entre bois, mares et prairies sauvages.

Des passerelles permettent de franchir au sec les zones particulièrement humides. Quelques observatoires ont été aménagés pour observer les oiseaux sans les perturber. Des bornes d’information sur la faune et la flore du marais jalonnent également le parcours. Elles facilitent la compréhension et la découverte des richesses naturelles de cet espace protégé membre du réseau Natura 2000.

Vous pouvez aussi explorer le marais en empruntant le circuit des rivières et des marais. Cette boucle de 14 km au départ de l’église de La Chapelle-de-Brain réserve une randonnée de 3 h 30 qui comblera les passionnés de nature. L’association Les Rives de Gannedel organise également des balades nature à Gannedel pour découvrir le marais et le village.


PETITE HISTOIRE DU MARAIS DE GANNEDEL

Au gré de l’évolution du niveau de la mer, le marais de Gannedel s’est formé à l’endroit où la rivière du Canut rejoint la Vilaine. Il était exploité par les hommes jusqu’à la fin du 19e siècle, comme lieu de pêche et de chasse, mais aussi comme terre d’élevage et de pâturage.

En 1970, la construction du barrage d’Arzal situé à 8 km de la mer dans le Morbihan stoppe les inondations liées à la remontée des marées. Le site est alors aménagé pour la navigation fluviale en rectifiant au nord le cours de la Vilaine. Cette modification du fonctionnement naturel de la zone humide entraîne un comblement progressif du méandre du fleuve.

Propriétaire du site depuis 1988, le Département d’Ille-et-Vilaine oeuvre au maintien des prairies humides et à la préservation de la qualité de l’eau, de la faune et de la flore. Un troupeau de chevaux mulassiers participe aujourd’hui à l’entretien de ce site d’une grande valeur écologique.


Découvrez aussi

 

Les espaces naturels et sauvages d’Ille-et-Vilaine

Besoin de vous reconnecter à la nature ? Direction nos espaces naturels et sauvages exceptionnels qui offrent à voir de magnifiques paysages de la Bretagne.

Plus de nature et de détente

Nos suggestions