Voir les photos (7)

La porte de Brocéliande n°112

à Montfort-sur-Meu
9.5 km
Pédestre
Moyen
  • Randonnée pédestre d'une durée d'environ 2h40 entre patrimoine et nature. Départ entre la Tour Papegaut et l'église de Montfort sur Meu. Randonnée vallonnée en lisière de forêt. La balade offre un beau panorama sur les hauteurs de la ville.

    Principaux points d'intérêt en chemin : Tour du Papegaut, rives du Meu, ancien prieuré Saint Lazare, point de vue sur Montfort depuis le pré long, abbaye saint Jacques de Montfort (portail inscrit aux monuments historiques).

    Belles découvertes en...
    Randonnée pédestre d'une durée d'environ 2h40 entre patrimoine et nature. Départ entre la Tour Papegaut et l'église de Montfort sur Meu. Randonnée vallonnée en lisière de forêt. La balade offre un beau panorama sur les hauteurs de la ville.

    Principaux points d'intérêt en chemin : Tour du Papegaut, rives du Meu, ancien prieuré Saint Lazare, point de vue sur Montfort depuis le pré long, abbaye saint Jacques de Montfort (portail inscrit aux monuments historiques).

    Belles découvertes en Ille-et-Vilaine avec les balades "Labellisées FFRandonnée".
    Ce label de qualité est attribué par le Comité Départemental de Randonnée Pédestre d'Ille-et-Vilaine selon une vingtaine de critères (balisage, entretien, intérêt patrimonial, sécurité...).
    Retrouvez cette balade dans les topoguides de la FFRP.
Points d'intérêt
1 Tour du Papegaut
Au cœur de la cité médiévale, datée du 14è siècle, elle est l'élément le mieux conservé et le plus représentatif de la cité fortifiée. Elle doit son nom à un concours destiné aux archers et arbalétriers, où la cible était un oiseau installé à son sommet.
Tour-Papegaut-Credit-Photo-Alexandre-Lamoureux.JPG
2 Montfort-sur-Meu Petite Cité de Caractère
Cette rue était le quartier des commerçants de "gros et menu sel", appelés saulniers. Il devient ensuite celui des officiers de la juridiction seigneuriale du comté. Après les guerres de la Ligue, les maisons médiévales en bois et torchis sont reconstruites en pierre locale, schiste rouge et poudingue de Montfort. Elles préservent aujourd'hui les façades des commerces qu'elles ont abrités aux XIXè et XXè siècles.
Rue-de-la-Saulnerie-Montfort-sur-Meu---Office-de-Tourisme-Montfort-Communaute-2.JPG
3 Rue de la Saulnerie
On y trouve ici des anciennes maisons datées du XVIè siècle, dont l'une est la maison natale de Louis-Marie Grignion, accueillant aujourd'hui le centre de formation international de la congrégation qu'il a fondé.
Rue-Saulnerie---Alexandre-Lamoureux.jpg
4 Forêt de Montfort
Les rivières du Meu et du Garun sont à l'origine de la cité et de son développement. Ces cours d'eau, dans et hors de la ville, laissent place à de larges zones vertes, dont les abords cheminent jusqu'à la forêt de Montfort, vestige de Brocéliande, propriété des seigneurs de Montfort.
For--t-de-Montfort-Office-de-tourisme-Lac-de-Tr--melin13-2.JPG
5 Abbaye Saint-Jacques
Guillaume de Montfort, petit-fils du fondateur de la cité, pose la première pierre de l'abbaye le 1er mai 1152. Sa construction durera au moins quatre ans. Installée à l'écart de la cité et au bord de la rivière, critères indispensables à l'installation d'une communauté, l'abbaye devient une nécropole où gisent plusieurs abbés et seigneurs locaux. Elle a accueilli plusieurs ordres religieux différents jusqu'en 1976 où un incendie ravage la toiture. Des travaux de restaurations sont en cours pour redonner vie au lieu, déjà réédifié aux XIVè, XVIIè et XIXè siècles
Abbaye-Saint-Jacques---Montfort-sur-Meu---avril-2018----Office-de-Tourisme--2--4.jpg
Fermer