© S. BOURCIER - Cathédrale de Dol

Circuit adapté : Dol La Mystérieuse

à Dol-de-Bretagne
1.6 km
Pédestre
Facile
  • Petite Cité de Caractère®, Dol-de-Bretagne a conservé tout le charme d'une ville médiévale : riche d'un patrimoine historique, architectural et naturel, la ville de Dol a mis en place le parcours "Dol La Mystérieuse" pour découvrir les ruelles pittoresques de la ville et retracer son histoire. Nous vous proposons une partie adaptée du parcours : une balade qui vous fera voyager dans le temps !

    Ce parcours n'est pas préconisé pour les personnes en fauteuil roulant car les cheminements de...
    Petite Cité de Caractère®, Dol-de-Bretagne a conservé tout le charme d'une ville médiévale : riche d'un patrimoine historique, architectural et naturel, la ville de Dol a mis en place le parcours "Dol La Mystérieuse" pour découvrir les ruelles pittoresques de la ville et retracer son histoire. Nous vous proposons une partie adaptée du parcours : une balade qui vous fera voyager dans le temps !

    Ce parcours n'est pas préconisé pour les personnes en fauteuil roulant car les cheminements de part et d'autre de la cathédrale (Place Nominoë, Promenade Jules Revert...) ne sont pas adaptés : nombreux devers, pentes...
Points d'intérêt
1 Château de Dol et Palais épiscopal (panneau n°1)
Construit au 11e siècle, il devient au 14e siècle la résidence des évêques de Dol. Devenu vétuste le château est remplacé par un palais épiscopal en 1754 et transformé en collège au 19e siècle. Depuis 1999, il abrite le musée "Cathédraloscope" consacré aux bâtisseurs de cathédrales ainsi que le Bureau d'Information Touristique.
BIT-Dol-D-Martel-20061e8a08634011b6219450f0662e12.JPG
2 Le bas de la Grand'Rue (panneau n°18)
Au cours de son histoire, cette partie de la rue portera différentes appellations :"Rue du château", puis "Rue de la porte d'en bas" ou "Rue d'en-bas"; à la Révolution "Rue de l'égalité", "Rue de la Prison" puis au 19e siècle "Rue de Wagram" puis pour finir "Grande rue des Stuarts" (cf. panneau n°22).
-SMBMSM-bas-de-la-Grande-Rue-Dol.jpg
3 La Porte Notre Dame et l'ancien éperon (panneau n°17)
Actuellement Place Toullier, c'est là que se trouvait un pont-levis qui permettait d'entrer dans la ville ; devenu inutile, il fut supprimé en 1765. La porte faisait partie des anciennes fortifications de la ville.
-SMBMSM-Place-Toullier-Dol.jpg
4 Place Nominoë (panneau n°2)
Nominoë, souverain de Bretagne et père de la nation bretonne, est sacré roi de Bretagne à Dol en 848 dans la cathédrale romane antérieure à la Cathédrale Saint-Samson. Afin de commémorer Dol comme berceau de sa royauté, une statue représentant Nominoë y a été installée.
Roi-Nominoe--DMartel.JPG
5 La Cathédrale Saint-Samson (panneau n°3)
Ancien évêché de Bretagne la cité offre ce joyau du 13e siècle construit en granit sur les bases d'une ancienne cathédrale romane. De style gothique, elle est un des fleurons de l'architecture religieuse de la région.
Les 3 panneaux 4, 5 et 6 sont à l'intérieur de la cathédrale. Les doubles portes sont très lourdes et peu maniables pour une personne à mobilité réduite.
Cathedrale-Dol--SBourcier.jpg
6 Le mausolée de Thomas James (panneau n°4)
Sépulture de l'évêque Thomas James (15e siècle). L'homme d'église souhaitait être inhumé le plus humblement possible mais ses neveux feront édifier ce mausolée considéré comme un des plus beaux tombeaux de la Renaissance.
Mausolee-T.-James-PAmiot.jpg
7 La Grande Verrière (panneau n°5)
Elle est d'origine et date de la fin du 13e siècle. Elle se lit de gauche à droite et de bas en haut : elle représente des scènes de la vie religieuse et de la vie de Dol. Démontée en 1944 par peur des bombardements, elle a retrouvé sa place en 1951.
Grande-verriere--DMartel-cd8085a607944eafbffb070448674c51.JPG
8 Le Puits double (panneaux n°6 et 8)
Le puits intérieur est relié par une galerie souterraine à un puits extérieur. Il se situe dans la chapelle du crucifix autrefois appelée la Chapelle du puits. Daté de l'époque gallo-romaine, il fut englobé dans la cathédrale lors de son agrandissement au 13e siècle. Abandonné au 19e siècle, il a été réouvert en 2009.
Puits-interieur-cathedrale-DMartel-ee88c189f87743c4954e419bc3d3f062.JPG
9 La Promenade des remparts Jules Revert (panneaux 7, 7b et 7c)
La face Nord de la cathédrale (panneau n°7) évoque une forteresse. Le parapet construit au 14e siècle participe aux défenses de la ville.

Accès à la promenade des remparts par une allée pavée.
La promenade des remparts Jules Revert (panneau n°7b) suit le parcours arboré de la partie nord des anciennes fortifications du 15e siècle qui représente environ 800 mètres de tours et murailles.

La Promenade des Douves fut
créée lors de l'aménagement de la voie de chemin de fer; elle devient paysagère grâce à Jules Revert. Lors du réaménagement en 2012, la promenade des remparts fut renommée en hommage au Premier-Adjoint décédé en 1944.

La grande Tour des Carmes (panneau n°7c).
Datée du 15e siècle, c'est la tour la plus imposante des fortifications avec ses 14 mètres de diamètre. Elle tient son nom de la proximité du couvent des Carmes. Elle fut remise en valeur en 1978.

Continuer le parcours vers la rue des Carmes.
Promenade-Jules-Revert-JEnel-Rehel.jpg
10 La Rue des Carmes (panneau n°14)
Elle doit son nom au couvent des Carmes fondé en 1401. La chapelle fut transformée pendant la Révolution en salle de réunion puis en boucherie pour l'armée. Le couvent fut détruit en 1804.
A proximité du Couvent se trouvait le Couvent des Bénédictines (1634 à 1792).
-SMBMSM-Rue-des-Carmes-Dol.jpg
11 La Place Chateaubriand (panneau n°13)
Les halles furent construites en 1879 sur l'emplacement de l'ancienne église médiévale Notre-Dame.
Elles furent érigées pour abriter le marché ; une partie du marché traditionnel s'y tient le samedi matin ainsi que le marché bio le mardi en fin d'après-midi. Les Halles abritent également un atelier d'artistes de Pâques à la Toussaint.
-SMBMSM-Place-chateaubriand-Dol.jpg
12 L'église Notre Dame et la Halle moderne (panneau n°12)
L'église datant du 11e siècle fut transformée en halles aux viandes, grains et farine à la Révolution puis détruite en 1878 pour laisser place aux Halles actuelles.
-SMBMSM-Eglise-Notre-dame-et-la-halle-moderne-Dol.jpg
13 La Rue Lejamptel (panneau n°11)
Cette partie haute de la rue principale s'appellait "Rue étroite" au Moyen-Âge ; elle tient aujourd'hui son nom d'un ancien maire de Dol.
On y retrouve à la fois des maisons à pans-de-bois et en granit. A noter : "La Grisardière", maison du 12e siècle, restaurée en 1965 et qui à l'origine avait 5 piliers et 4 arcades. Le 2ème étage a été ajouté au 19e siècle.
-SMBMSM-Rue-Lejamptel-Dol.jpg
14 L'hôtel Grand-Maison (panneau n°24)
Ce lieu reçut la visite de Victor Hugo lors de son séjour en Bretagne en 1836; c'est également en ce lieu que fut accueillie la dépouille de Chateaubriand lors de son transfert entre Paris et Saint-Malo en 1848.
-SMBMSM-Hotel-Grand-Maison-Dol.jpg
15 Les Fourches patibulaires (panneau n°23)
C'est ici l'endroit le plus large de la rue qui pouvait rassembler une assistance conséquente. On y installa le lieu de justice et de mise à mort des condamnés par pendaison ; il fut démoli en 1790.
Les-fourches-patibulaires-et-la-Croix-aux-Pigeons-PAmiot.jpg
16 La Grand Rue des Stuarts (panneau n°22)
Nom donné à la partie basse de la rue principale pour rappeler que Dol-de-Bretagne est à l'origine de la dynastie des Stuarts. Walter, 6e Grand Intendant d'Ecosse et descendant du sénéchal de Dol est à l'origine de cette célèbre famille qui donna 15 souverains à l'Ecosse et à l'Angleterre.
Grande-Rue-des-Stuarts-Dol-PAmiot.JPG
17 Les maisons à pans-de-bois (panneau n°21)
Typiques de l'époque médiévale, elles s'échelonnent jusqu'au 17e siècle.
Maisons à porche ou à colombage, ici on utilise le terme de pans-de-bois ; elles accueillaient un commerce au rez-de-chaussée et l'habitation du propriétaire à l'étage. Il faut imaginer la rue avec des maisons à pans-de-bois sur toute sa longueur.
Maisons-a-pans-de-bois-Dol-SBourcier.jpg
18 La Maison des Petits Palets (panneau n°20)
Inscrite aux Monuments Historiques, elle est la plus ancienne maison de Bretagne. Maison romane en granit, elle date du 11e siècle, période des invasions normandes, auxquelles beaucoup de seigneurs dolois ont participé.
Maison-des-Petits-Palets-Dol2-SBourcier.jpg
19 La Rue-Place (panneau n°19)
Très large à cet endroit, c'est là que se trouvaient les halles (ou cohues) au Moyen-Âge : cohues au blé, à la viande et au poisson.
On voit ici la Fontaine Thoreau reconstituée en 1995 à la place de l'ancienne fontaine du 15e siècle. Elle porte le nom d'un ancien évêque de Dol et représente Saint Samson.
-SMBMSM-Rue-Place-Dol.jpg
Fermer