Voir les photos (4)

Circuit du Patrimoine n°8 Servon-sur-Vilaine

à Servon-sur-Vilaine
4.4 km
Pédestre
  • Vous voici à Servon-sur-Vilaine ! Commune située en bordure de la Vilaine, elle allie qualité de vie à la campagne et proximité de la métropole bretonne. Le patrimoine de Servon-sur-Vilaine se compose essentiellement de monuments religieux (église, chapelles, oratoires, croix) souligné par un important patrimoine vert (espace rural, site naturel de Pas Davy, la Vilaine, bois et bocages). Quelques sites historiques pittoresques viennent compléter ce riche patrimoine.
Points d'intérêt
1 Présentation générale du parcours
Ce circuit vous propose une découverte du patrimoine historique de Servon-sur-Vilaine. Vous vous trouvez actuellement devant les anciennes halles, transformées par la suite en mairie et en relais de poste. Avancez jusqu'au parvis de l'église.
2 L'église Saint-Martin-de-Tours
L’église Saint-Martin-de-Tours est érigée sur le terrain d’une ancienne église qui ne présentait que peu d’intérêt architectural mais renfermait deux œuvres d’art. Une Annonciation qui a malheureusement disparue pendant la destruction de l’église et Saint-Pierre pleurant son péché, un magnifique tableau du XVIIIè siècle que l’on peut toujours admirer dans l’église actuelle. La construction de la nouvelle église prendra six années mais c’est sans compter la décoration intérieure, sculptures, boiseries, vitraux sont encore à réaliser pour donner belle allure à l’église. Les premiers vitraux seront d’ailleurs créés par M. Claudius Lavergne et ses fils, élève de Jean-Dominique Ingres. Cette pierre fut la première posée de l’église. Elle est bénite par Monseigneur Place en 1880. N’hésitez pas à faire le tour de l’église pour la recherche. Des visites de l’église sont possibles sur rendez-vous. Renseignements auprès de la Mairie : 02 99 00 11 85. Au rond-point, prenez la rue Georges Clémenceau puis à gauche sur la rue Joachim du Bellay. La chapelle se trouve juste en face.
2022-Eglise-Servon-sur-Vilaine-Pays-de-Chateaugiron-Tourisme.jpg
3 L'oratoire Saint-Mathurin
Autrefois chapelle dédiée à Saint-Mathurin, il ne reste aujourd’hui que le souvenir de celle-ci à travers cet oratoire. Saint Mathurin était un saint important dans le diocèse, il faisait l’objet de nombreux pèlerinages. On le priait notamment pour avoir du bon « blé nair » (blé noir), céréale si caractéristique de la gastronomie bretonne.
Vous pouvez poursuivre la promenade en continuant de longer la Vilaine qui vous mènera au site de Pas Davy, espace naturel protégé géré par le Pays de Châteaugiron Communauté. Le retour au point de départ du circuit sera alors possible en empruntant la route qui relie Servon-sur-Vilaine à Châteaubourg (3,6 km jusqu’au centre-bourg). Néanmoins, vous pouvez également rejoindre le centre du bourg en revenant sur vos pas par la liaison douce.
oratoire-st-mathurin-2.JPG
4 Le Château du Gué
Le Château du Gué est construit à proximité de la Vilaine. Ses larges douves remplies d’eau formaient une bonne défense, l’accès au château se faisant par le pont-levis aujourd’hui disparu. Malheureusement, la Bretagne n’est pas épargnée par les guerres de religion, et le château du Gué sera pillé par les Ligueurs en 1589. Sa restauration n’interviendra qu’au XVIIè siècle avec l’arrivée de la famille Marbeuf. Continuez sur la route de la Basse-Cour puis à droite route du Moulin du Gué. Vous découvrez ainsi l’ancien moulin du château construit par le seigneur de Servon, aujourd’hui à l’état de ruines. Faites preuve de prudence et traversez la départementale pour rejoindre le chemin de randonnée à votre droite.
5 La croix Texier
L’histoire de la croix Texier est indissociable de l’histoire de l’abbé Gavard puisqu’elle fut érigée en sa mémoire à l’endroit où il fut exécuté le 25 mai 1799. Retrouvez son histoire sur le panneau d’interprétation. Le saviez-vous ? On érige des croix jusque dans les années 1950. Les raisons peuvent être multiples : en souvenir d’un disparu, en souvenir d’un événement marquant de l’église, en souvenir de procession … Continuez sur le chemin de randonnée jusqu’à la rue de la Goronnière. Prenez alors sur votre gauche. Au rond-point, tournez à droite, sur l’allée des Mésanges. Au bout de la rue, prenez à gauche (voie communale 24). L’ancienne fonderie se trouve juste en face.
6 La fonderie
La fonderie lancée en 1909 connaît un développement important. Elle intervient sur le Grand Ouest jusqu’au Bassin parisien. Les ouvriers y fabriquaient des fontes pour des utilisations destinées essentiellement à l’agriculture et à l’industrie. Des maisons seront créées spécialement pour les ouvriers à proximité de la fonderie. Hormis le côté pratique, l’entreprise voulait aussi « retenir » les ouvriers, éviter qu’ils ne traînent au bistrot ou qu’ils ne se syndicalisent ce qu’ils ne manqueront pas de faire. Désertée depuis une quinzaine d’années, la fonderie de Servon, devenue propriété de l’État, est aujourd’hui cet espace en marge, une usine fantôme, qui n’a rien perdu de son charme.
Continuez sur la voie communale 24, l’oratoire se trouve à 200m sur la gauche.
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés
Fermer